Sans-titre---1

Définition :

La maladie de Crohnest une inflammation chronique qui peut toucher les parois de tout le tube digestif, de la bouche à l’anus. Le plus souvent, la maladie de Crohnatteint la partie terminale de l’intestin grêle, le côlon et l’anus

L’inflammation chronique d’une partie du tube digestif dans la maladie de Crohn s’aggrave par périodes, ce qui se traduit par une alternance :

  • de phases d’activité (ou « poussées »), d’intensité et de durée  variables,

et de phases sans symptôme dites de rémission.

Symptômes :

Les symptômes de la maladie de Crohn sont peu spécifiques et conduisent souvent à un retard de diagnostic de plusieurs mois.

Sans-titre---2

Symptômes généraux : Fatigue, pâleur, fièvre

Symptômes digestifs :

  • douleurs abdominales (spasmes, brûlures) parfois fortes, par crises, similaires à celles causées par l’appendicite
  • diarrhée qui dure parfois abondante et liquide ;
  • douleurs anales et/ou écoulements de glaire ou de sang par l’anus ;
  • perte d’appétit nausées et vomissements

Symptômes non digestifs :

  • Rhumatismes articulaires (inflammation des articulations du rachis et du bassin ou spondylarthrite) ;
  • Aphtes buccaux
  • Érythème noueux (boursoufflures de la taille d’une noix, dures, rouges et douloureuses, sur les jambes et les avant-bras) ;
  • Atteinte oculaire comme l’uvéite…

Causes :

Les mécanismes de survenue de la maladie de Crohnsont encore mal compris. Ils font intervenir des facteurs génétiques, immunitaires et environnementaux.

Sans-titre---3

Une prédisposition génétique : des gènes de prédisposition à la maladie de Crohn ont été mis en évidence. Certaines mutations de gènes augmentent le risque de survenue de la maladie.

Un déséquilibre entre le microbiote intestinal: le système immunitaire réagit anormalement contre les bactéries normalement présentes dans le tube digestif. Il s’ensuit une inflammation de la paroi intestinale, présente dans la maladie de Crohn.

Le tabagisme est le principal facteur connu dans le déclenchement de la maladie de Crohn. Le tabac augmente le risque et la sévérité des poussées et complique la prise en charge thérapeutique. Les chercheurs prennent aussi en compte le régime alimentaire, mais son influence n’est pas prouvée pour le moment.
Le stress psychologique n’est pas, à ce jour, reconnu comme un facteur de risque indépendant.

Statistique :

C’est dans les pays industrialisés que la maladie de Crohn est la plus fréquente, et cette fréquence augmente rapidement dans les pays en voie d’industrialisation (Asie, Moyen Orient…)

La maladie de Crohn peut survenir à tout âge, mais un pic de fréquence est observé chez les adultes jeunes entre 20 et 30 ans. Un 2ème pic de fréquence, moins important que le premier était observé vers 60-70 ans dans les premières études épidémiologiques mais ne semble plus être retrouvée actuellement.