pollu1

La pollution de l’air est un enjeu majeur pour la santé publique. Les statistiques affirment que des milliers de litres d’air chargés de polluants infiltrent l’organisme et sont responsables de 7 millions de décès prématurés chaque année à Madagascar.

Les polluants :

Ils se présentent sous 2 formes : gaz à 90% et particules solides à 10 %.

pollu2

Les principales sources de cette pollution proviennent de l’activité humaine qui dégage toute une gamme de substances, dont le monoxyde de carbone, le dioxyde de carbone, le dioxyde d’azote, l’oxyde d’azote, l’ozone troposphérique, les particules, le dioxyde de soufre, les hydrocarbures et le plomb ; toutes ces substances étant nocives pour la santé.

Ci-dessous des exemples d’activité polluantes réalisées par l’Homme :

Ménages : Pour cuisiner, chauffer et éclairer les habitations la majorité des foyers utilisent de la combustion fossile, de bois et des combustions à base de biomasse

Industries : Ils dégagent de nombreux gaz et poussières dangereux pour la santé et l’environnement.

Transports : Sur le plan mondial, ce secteur génère près d’un quart des émissions de dioxyde de carbone liées à l’énergie.

pollu3

Agriculture : Le bétail contribue à la pollution par la production du méthane et de l’ammoniac, la combustion des déchets agricoles également. Environ 24% de tous les gaz à effet de serre émis dans le monde proviennent de l’agriculture, de la foresterie et des autres utilisations des terres.

Déchets : A l’échelle mondiale 40% de déchets sont brulés à ciel ouvert, rejetant dans l’atmosphère des dioxines, des furannes, du méthane et du carbone noir nocifs.

Les effets de la pollution de l’air sur la santé :

Personne n’est à l’abri de la pollution de l’air, théoriquement nous sommes égaux face au problème, mais les risques varient selon l’âge et les conditions sociales. Les personnes les plus jeunes et les plus âgées sont plus vulnérables, et les personnes vivant dans les milieux défavorisés sont plus exposées aux sources de pollutions.

Exposition aiguë ou à court terme : irritations oculaires, irritations des voies respiratoires, crises d’asthme, exacerbation de troubles cardio-vasculaires et respiratoires pouvant conduire à une hospitalisation, et dans les cas les plus graves au décès.

pollu4

Exposition chronique ou à long terme : développement ou aggravation de maladies chroniques telles que : des cancers, des pathologies cardiovasculaires et respiratoires (asthme, broncho-pneumopathie chronique obstructive, insuffisance cardiaque), des troubles neurologiques.

La pollution de l’air contribue également au retard de croissance, aux naissances prématurées, à la malnutrition.

Les effets de la pollution de l’air sur l’environnement :

pollu5

La pollution de l’air a un impact majeur sur :

  • Le processus d’évolution des plantes en empêchant la photosynthèse dans de nombreux cas, avec de graves conséquences sur la purification de l’air que nous respirons.
  • Des problèmes environnementaux comme des pluies acides, diminution de la couche d’ozone, réchauffement climatique, effet de serre…