Sans-titre---1

C’est un phénomène que l’on ne voit pas très souvent. Il  s’agit de la formation d’une substance, de petites boules blanches au niveau des amygdales. C’est le caséum. En fait, il s’agit d’un agrégat de cellules mortes, de restes d’aliments, de bactéries et de fibrine, une protéine filamenteuse, qui se loge dans les petites cavités des amygdales appelées  « cryptes ». Ces boules sont de forme ronde, assez irrégulière, et ont une consistance pâteuse.

Ce terme caséum fait référence au « caseus » du fromage, parce que non seulement il en a l’apparence, mais aussi à cause de l’odeur nauséabonde qu’il dégage et qui provoque un problème d’haleine chez les personnes concernées. Il peut se calcifier pour former des substances dures, appelées  « calculs ou pierres des amygdales » ou encore tonsillolithes pour les scientifiques.

Ces dernières peuvent alors provoquer une affection bénigne, l’amygdale cryptique, que l’on retrouve généralement chez les personnes âgées entre 40 et 50 ans.

 

MANIFESTATION DE LA MALADIE

Comme il a déjà été mentionné auparavant, les pierres des amygdales sont reconnaissables par la présence de matière blanchâtre sur les amygdales, au fond de la gorge, laquelle provoque une gêne à la déglutition, une sensation d’étouffement ou d’étranglement, et une mauvaise haleine.

Sans-titre---2

 

COMMENT ENLEVER LE CASéUM

La première cause de la formation de caséum au niveau des amygdales est l’accumulation des cellules mortes issues du processus de desquamation et reformation des muqueuses. Alors que ces cellules mortes devraient être avalées, elles se retrouvent coincées dans les cryptes, d’où se forment le caséum. Normalement, ces résidus sont enlevés des cryptes par l’eau que l’on boit après les repas, mais il arrive chez certaines personnes que cela ne suffise pas.

Dans ce cas, le moyen le plus simple pour s’en débarrasser est le nettoyage des amygdales à l’aide d’un grand bâtonnet imbibé de bain de bouche ou de bleu de méthylène. Parfois également, les spécialistes utilisent un hydropulseur, un petit appareil qui envoie de l’eau chaude au niveau des amygdales.

Sans-titre---3

Le gargarisme à l’eau salée ou les bains de bouche sont également faisables mais ceux-ci sont moins efficaces.

Dans le cas où cela ne suffit pas, certains spécialistes font recours au laser. Le but est de brûler en surface les amygdales pour réduire leur volume, et pour diminuer la profondeur des cryptes. A la fin de trois séances en moyenne, on constate une nette diminution des sécrétions de caséum.

Enfin, il est important de noter qu’une ablation des amygdales peut également être envisagée. Néanmoins, cela ne sera nécessaire que lorsque les pierres des amygdales deviennent vraiment gênantes pour le patient, que toutes les autres méthodes se sont avérées inefficaces, ou encore en cas d’infection chronique.

 

COMMENT PRéVENIR L’APPARITION DE CASéUM SUR LES AMYGDALES

Les moyens de prévenir l’apparition de caséum des amygdales sont faciles et sont surtout basés sur une bonne hygiène bucco-dentaire. Il suffit de :

  • Se brosser les dents régulièrement et correctement,
  • Se rincer la bouche après chaque prise d’aliments,
  • Eviter de grignoter après le brossage de dents le soir, avant de se coucher,
  • Boire régulièrement pour éviter d’avoir la bouche sèche,
  • Manger souvent les aliments favorisant la production de salive, tels que les jus de citron, les yaourts, …

Sans-titre---4