Sans-titre---1

Le test diagnostique rapide ou TDR est un test sérologique, qui se fait à partir d’un prélèvement d’une  goutte de sang au bout du doigt. Ce test consiste à une détection qualitative d’anticorps dans le sang total, le sérum ou le plasma.

Le TDR, comme le TEST BIOSYNEX COVID-19 BSS (IgG/IgM) dont nous allons nous baser pour cet article, permet un diagnostic rapide et facile des infections primaires et secondaires par le virus du Covid-19.

Les résultats sont obtenus une quinzaine de minutes seulement après le dépôt de la goutte de sang sur le dispositif.

Contrairement au test PCR ou tests virologiques, le TDR ne permet pas de détecter la présence du virus dans l’organisme.

 

Qui peuvent effectuer un TDR ?

Le TDR aide à identifier les personnes qui ignorent qu’elles sont infectées, qu’elles aient développé de symptômes ou non.

 

Le TDR est destiné:

  • Aux personnes présentant des signes cliniques du Covid-19, mais dont le test virologique est négatif. Dans ce cas, il s’agit d’un test de confirmation.
  • Aux personnes ayant présenté des signes du Covid-19 mais qui n’ont pas effectué de test virologique au moment des symptômes.
  • Aux personnes, même non symptomatiques, travaillant dans des lieux d’hébergement collectifs, tels que les prisons, les résidences universitaires, …, qui auraient été en contact avec des patients infectés, en complément d’un test virologique négatif.
  • Aux personnels soignants, même non symptomatiques, qui auraient été en contact avec des patients infectés, en complément d’un test virologique négatif.
  • Aux personnes qui ont été placées en confinement durant 14 jours, afin de confirmer s’ils ont été en contact ou non avec le coronavirus.

Aux personnes qui ont été malades, mais qui sont déjà rétablies.

 

A quel moment peut-on faire un TDR ?

Parlons d’abord de l’IgG et de l’IgM. Ce sont des anticorps ou des immunoglobulines (Ig) produits par le système immunitaire, pour participer à la défense de l’organisme contre les infections par les bactéries, les virus et les parasites.

Le taux des IgM augmente environ une semaine après l’infection initiale ou l’apparition des premiers symptômes chez les patients souffrant des formes les plus sévères, et au cours de la 2ème semaine chez le reste des patients. Ils disparaissent ensuite du sang vers la 3ème semaine.

Par contre, les IgG augmentent généralement dans les 14 jours après l’infection initiale et peuvent rester pendant plusieurs jours, voire plusieurs mois dans l’organisme pour protéger la personne d’une nouvelle contamination. Cependant, il n’existe pas de données exactes sur cette immunité jusqu’à ce jour.  

Sans-titre---2

Par conséquent, pour qu’un test sérologique TDR soit efficace, c’est-à-dire pour qu’il montre un résultat pertinent, il faut attendre le moment où les anticorps commencent à être détectables. Pour cela, le TDR doit être effectué :

  • Soit au moins 7 jours après l’apparition des symptômes, pour les patients symptomatiques graves.
  • Soit au moins 14 jours après l’apparition des symptômes, pour les patients symptomatiques sans signes de gravité.

 

Comment interpréter les différents résultats du test

Comme il a été dit précédemment, nous allons prendre comme exemple le TEST BIOSYNEX COVID-19 BSS (IgG/IgM). Ce dispositif est composé de 3 barres :

Sans-titre---3

Zone de contrôle C: indique que le volume d’échantillons est correct

Zone IgG : pour le dépistage des anticorps IgG

Zone IgM : pour le dépistage des anticorps IgM

Ainsi, lorsqu’un test est effectué correctement, 4 résultats sont possibles :

 

  • Apparition des bandes C, IgG et IgM: Cela veut dire que suite au dépôt d’un volume correct d’échantillon, le test a détecté des anticorps IgG et IgM. Cela indique une infection récente au coronavirus.
  • Apparition des bandes C et IgM : Cela veut dire que suite au dépôt d’un volume correct d’échantillon, le test a détecté des anticorps IgM. Cela indique également une infection récente au coronavirus.
  • Apparition des bandes C et IgG : Cela veut dire que suite au dépôt d’un volume correct d’échantillon, le test a détecté des anticorps IgG. Cela indique également une infection antérieure au coronavirus.
  • Apparition d’une bande seulement sur la zone C : Cela veut dire que suite au dépôt d’un volume correct d’échantillon, le test n’a détecté aucun anticorps. Ce résultat négatif signifie qu’il n’y a pas d’infection ou que les anticorps ne sont pas encore détectables au début de l’infection.

 

Enfin, dans le cas où la bande C n’apparait pas, cela veut dire que le volume de l’échantillon n’est pas suffisant. Il est alors impératif de refaire le test, quel que soit le résultat obtenu sur les autres zones.

 

Remarques

  1. Le TDR, même après l’obtention d’un résultat IgG et/ou IgM positif ne permet de déterminer une infection active au Coronavirus. D’autres tests complémentaires doivent être effectués pour confirmer l’état infectieux de la personne. Il ne doit pas non plus être utilisé comme seul critère de diagnostic du Covid-19.
  1. Si le test est effectué durant la période d’apparition des premiers symptômes, où les taux d’anticorps sont encore faibles, celui-ci peut donner un résultat faussement négatif. Dans ce cas, un autre test doit être refait dans les jours suivants. Il est également recommandé d’effectuer d’autres tests en utilisant d’autres méthodes, surtout si les symptômes cliniques persistent.
  1. Le TDR permet une détection qualitative des anticorps uniquement, mais ne donne ni la valeur quantitative, ni le taux d’augmentation de la concentration de ceux-ci.