Sans-titre---2

Bore out est un trouble psychotique déclenché par le manque de travail,il est l’opposé du fameux syndrome du Brun out lequel est déclenché lors d’une surcharge de travail.

90% des employés ne supportent pas l’ennui au travail, c’est un risque de perdre l’estime de soi de se sentir incapable et inutile. Cette maladie professionnelle est également caractéristique des gens qui s’enferment dans un emploi sans aucune possibilité d’évolution.

 

Comment les personnes concernées en arrivent-elles là ?

  • Le manque ou l’absence de travail. Passer son temps à regarder l’heure défiler, naviguer sur Internet sans but précis, passer ses journées à tuer le temps, rester inoccupé au travail pendant plusieurs heures par jour. 
  • Les tâches répétitives et monotones. Faire des tâches ennuyeuses et sans grand intérêt ne favorise pas l’épanouissement professionnel. 
  • La mise au placard. Le salarié se retrouve soudainement à un poste sans intérêt. Il se sent exclus de leur équipe, se sentir invisible, absence de reconnaissance. 
  • Se trouver à un poste pour lequel on est surqualifié. Ne pas être à un poste adapté à ses compétences est dévalorisant et cela favorise l’ennui et la perte d’estime de soi. 
  • Occuper un poste qui n’a pas de sens ou de missions bien définies. Exécuter des tâches dont on ne comprend pas la finalité est très frustrant. Se sentir inutile

Sans-titre---1

 

Symptômes du bore-out

  • S’ennuyer tous les jours au travail
  • Ressentir un sentiment de démotivation, de manque d’épanouissement professionnel, sentiment d’insatisfaction et de frustration permanent
  • Remettre en cause ses compétences
  • Travailler au ralenti pour se garder des tâches à faire tout au long de la journée
  • Ressentir de la fatigue le soir
  • Faire croire aux collègues que votre travail vous plait
  • Avoir un sentiment d’isolement, de culpabilité et de tristesse qui surviennent dans le cadre professionnel

Sans-titre---3

Conséquence du bore-out

Le bore-out peut aboutir à des problèmes de santé comme :

La dépression, l’épuisement, le stress, l’insomnie, l’angoisse, les troubles musculo-squelettiques et intestinaux, le trouble de la mémoire et à l’addiction.

Une étude publiée en 2010 a révélé que les risques cardiovasculaires étaient 2,5 fois plus  élevés chez les personnes en bore-out que chez les autres.

 

Comment en sortir ?

Pour en sortir du Bore-out la victime doit :

  • Être consciente de sa propre situation
  • En parler avec sa supérieure hiérarchique dans le but d’améliorer les choses
  • Pratiquer du mindfulness ou la pleine conscience, permet également d’appréhender ses pensées et ses émotions, trouver comment se mettre en accord avec ses principes. Parfois la personne devra changer de poste
  • En parler au médecin du travail, à son médecin traitant ou à un psychiatre qui pourront éloigner la personne de l’entreprise afin de la protéger