INTOXICATION ALIMENTAIRE

C’est une infection digestive due à l’ingestion récente d’aliments ou d’eau contenant des bactéries, des parasites, des virus, des poisons ou des métaux lourds (plomb, mercure).

Elle est souvent liée à la consommation d’aliments suspects comme des aliments avariés, ou à la consommation d’aliments inhabituels comme des plantes ou des champignons vénéneux mais aussi à la consommation de produits agricoles « contaminés »par des engrais, pesticides, ….

       LES SYMPTÔMES :

Dominés par des signes digestifs : Crampes ou douleurs abdominales, Diarrhées, Nausées et Vomissements, Ballonnements, flatulences

Fièvre

Déshydratation

Maux de tête

Fatigue

A noter :

1. En général, une intoxication alimentaire touche plusieurs personnes ayant partagé un même repas.

2. Mais l’intensité du malaise varie selon le germe et la fragilité de chacun : certains n’ont qu’un ou deux signes, parfois très discrets, alors que d’autres sont atteints de façon plus brutale.

      LES CAUSES

Plusieurs agents pathogènespeuventse cacher dans l’alimentation, responsables de ces maladies « difficiles à digérer » : La salmonellose, la listériose, le botulisme, l’infection à Escherichia Coli, la brucellose, la toxoplasmose, …

      LA PRÉVENTION

  • Respecter les dates limites de consommation et la chaîne du froid
  • Ne pas recongeler les aliments décongelés ;
  • Respecter les conditions de température de stockageen fonction des zones du réfrigérateur
  • Jeter toute boîte de conserve bombée ou dont le contenant présente à l’ouverture unaspect ou une odeur inhabituels;
  • Transvaser le contenu d’une boite de conserve ouverte dans un récipient non métallique pour le conserver ;
  • Ne ramasser que les champignons (et/ou plantes) connus comestibles et les faire bien cuire.
  • Ne pas laisser un enfant seul dans un jardin ou un espace de plein air dans lequel sont présents des arbustes à baies et feuilles toxiques ou des champignons de pelouse souvent nocifs ;
  • Ne pas mélanger alcool et médicaments

     TRAITEMENT :

Dans la plupart des cas elles sont bénignes et guérissent en 2 ou 3 jours sans traitement.Cependant, l’intoxication alimentaire peut se révéler plus grave pour les personnes à risque (enfants, personnes âgées, femmes enceintes, ou des personnes ayant des maladies graves : cancer).

Médicaments : Anti-diarrhéiques. Ex : Acticarbine

Soins d’accompagnement :

Se réhydrater en buvant beaucoup d’eau : SRO

Mettre l’intestin au repos au moins pendant  une journée : ne pas consommer d’aliments solides. Et éliminer le café, les boissons froides et les produits laitiers, les friandises et les gâteaux qui accélèrent le transit.

Se reposer

* En cas de symptômes importants ou d’aggravation, orienter systématiquement le patient vers le médecin.

2020

Page conseil Janvier

 

2019

Télécharger la page conseil

Page conseil Novembre

Page conseil Octobre

Page conseil Septembre

Page conseil Août

Page conseil Juillet

Page conseil Juin

Page conseil Mai

Page conseil Avril

Page conseil Mars

Page conseil Février

Page conseil Janvier

2018

Page conseil Décembre

Page conseil Novembre

Page conseil Octobre

Page conseil Septembre

Page conseil Août

Page conseil Juillet

Page conseil Juin

Page conseil Mai

Page conseil Avril

Page conseil Mars

Page conseil Février

Page conseil Janvier

2017

Page conseil Décembre

Page conseil Novembre

Page conseil Octobre

Page conseil Septembre

Page conseil Août

Page conseil Juillet

Page conseil Juin

Page conseil Mai

Page conseil Avril

Page conseil Mars

Page conseil Février

Page conseil Janvier

2016

Page conseil Décembre

Page conseil Novembre