ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL

L’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) est la 2e cause de mortalité mondiale, la 2e cause de démence (après l’Alzheimer) et la 1ère cause du handicap moteur acquis chez l’adulte.
Toutes les 6 secondes, une personne dans le monde est victime d’un AVC.

A – DÉFINITION :

C’est une perte subite des fonctions cérébrales due à un arrêt brutal de la circulation sanguine au niveau du cerveau à la suite d’une obstruction (accidents ischémiques cérébraux, 80% des cas) ou d’une rupture d’un vaisseau sanguin (accidents hémorragiques cérébraux, 20% des cas) provoquant la mort des cellules nerveuses.

B – SYMPTÔMES :

– Un brusque engourdissement des membres, une paralysie soudaine d’un côté du visage, d’un bras, d’une jambe ou d’un coté du corps
– Des troubles de l’élocution, de la compréhension, une confusion soudaine
– Des troubles de la vision
– Des maux de tête violents parfois accompagnés de vomissements
– Étourdissement
– Une perte de connaissance.

C – PERSONNES A RISQUE :

– Les personnes ayant déjà eu un accident ischémique transitoire ou un AVC;
– Les personnes atteintes d’un trouble cardiaque et celles qui ont récemment eu un infarctus du myocarde.
– Les personnes hypertendues.
– Les personnes diabétiques.
– Les personnes qui souffrent de migraines;
– Les personnes atteintes d’apnée du sommeil
– Les personnes ayant un nombre élevé de globules rouges dans le sang
– Les personnes dont un proche parent a été atteint d’un AVC.

D – FACTEURS DE RISQUE :

1 – Facteurs principaux :

– L’hypertension +++
– Taux élevés de cholestérol LDL (« mauvais cholestérol ») ou de triglycérides

2 – Les autres facteurs :

– Le tabagisme.
– L’obésité;
– Une mauvaise alimentation;
– La sédentarité;
– Un stress chronique;
– L’excès d’alcool ou de drogues dures, comme la cocaïne;
– La prise de contraceptifs oraux, surtout dans le cas des femmes qui sont à risque et qui ont plus de 35 ans;
– L’hormonothérapie de remplacement administrée au moment de la ménopause (elle augmente légèrement le risque).

E – TRAITEMENT :

1 – Adopter de saines habitudes de vie : éviter les facteurs de risque

« Les personnes ayant de saines habitudes de vie réduisent de 80 % leur risque de subir un premier AVC par rapport à celles qui négligent les facteurs de risque ». American Heart Association 2011

2 – Se soumettre à des examens et à des traitements médicaux :

– Pour un patient à risque : Consulter son médecin à la fréquence recommandée par celui-ci.
– Surveiller régulièrement sa tension artérielle, sa glycémie et ses taux de lipides sanguins.
– En cas de rythme cardiaque anormalement rapide ou irrégulier;
– Traiter une maladie cardiaque.

3 – Mesures pour prévenir les récidives :

Prendre un médicament anticoagulant : pour les aux personnes qui ont déjà été victimes d’un accident ischémique transitoire (mini-AVC), ou d’un AVC causé par une thrombose ou par une embolie cérébrale.

* En cas de symptômes importants ou d’aggravation, orienter systématiquement le patient vers le médecin.

 

Télécharger la page conseil

Page conseil Octobre

Page conseil Septembre

Page conseil Août

Page conseil Juillet

Page conseil Juin

Page conseil Mai

Page conseil Avril

Page conseil Mars

Page conseil Février

Page conseil Janvier

2016

Page conseil Décembre

Page conseil Novembre