LA FATIGUE DES YEUX

La fatigue des yeux correspond à une altération temporaire du fonctionnement de l’œil, suite à une utilisation excessive.
La fatigue des yeux comprend la fatigue visuelle et la fatigue oculaire.

A – LES SYMPTÔMES :

La fatigue visuelle est reconnaissable par la survenue des symptômes suivant : une baisse d’acuité visuelle, une baisse de sensibilité aux contrastes, une sensation
d’éblouissement, une altération du champ visuel, une diplopie, ou la sensation de voir.

La fatigue oculaire se manifeste par : l’œil qui pique, s’irrite, devient sec, conséquences d’une sécrétion lacrymale insuffisante, l’œil rouge, un clignement peu fréquent.
La fatigue des yeux peut aussi être associée à des maux de tête, à des étourdissements, à des nausées.

B – LES CAUSES :

L’environnement : les polluants atmosphériques, air conditionné, les atmosphères enfumées, travail en usine,…
Un abus d’utilisation d’écrans en tous genres : ordinateur, télévision ou jeu vidéo.
Un manque de sommeil
Le vieillissement (après 50 ans)
Port de lunettes mal adaptées
Une déviation ou une faiblesse de l’œil: Un strabisme latent, spasme d’accommodation, une insuffisance de convergence chez l’enfant, une hypermétropie, ou un astigmatisme,…
Certaines maladies et certains médicaments : (la polyarthrite rhumatoïde, les diurétiques,…)

C – CONSEILS PRATIQUES :

a-Appliquer des compresses d’eau tiède sur les paupières. Ex : OPTISERUM
b-Utiliser des larmes artificielles.
c-Battre des paupières et cligner souvent les yeux afin de rétablir leur film lacrymal.

d-Pour les utilisateurs d’ordinateur :
– Prévoir une pause de 5mn après chaque heure de travail sur ordinateur
– Baisser la luminosité de l’écran d’ordinateur ou installer un écran antireflet.
– La hauteur du bureau devrait être adaptée à la taille de l’utilisateur et l’écran rapproché du clavier afin de diminuer le champ visuel.
e-Éviter les lieux pollués : fumée de cigarettes, poussières….
f-Humidifier l’air de la chambre durant la nuit.
g-Diriger les patients vers une consultation chez un Ophtalmologiste devant : des yeux très irrités, rouges, secs, ou avec un écoulement lacrymal abondant, une vue trouble, l’apparition de migraines à la lecture, visualisation de taches brillantes et de zigzags scintillants, sensibilité importante à la lumière.

Mode d’utilisation (OPTISERUM) :

– Laver-vous les mains
– Incliner la tête : faire couler délicatement la solution directement sur l’œil ouvert, sans toucher la cornée.
– Essuyer l’excédent avec une compresse
– Laver l’autre œil de la même façon
– La même unidose peut être utilisée pour les 2 yeux

1 à 6 lavages/j selon les besoins

 

* En cas de symptômes importants ou d’aggravation, orienter systématiquement le patient vers le médecin.

2019

Télécharger la page conseil

Page conseil Avril

Page conseil Mars

Page conseil Février

Page conseil Janvier

2018

Page conseil Décembre

Page conseil Novembre

Page conseil Octobre

Page conseil Septembre

Page conseil Août

Page conseil Juillet

Page conseil Juin

Page conseil Mai

Page conseil Avril

Page conseil Mars

Page conseil Février

Page conseil Janvier

2017

Page conseil Décembre

Page conseil Novembre

Page conseil Octobre

Page conseil Septembre

Page conseil Août

Page conseil Juillet

Page conseil Juin

Page conseil Mai

Page conseil Avril

Page conseil Mars

Page conseil Février

Page conseil Janvier

2016

Page conseil Décembre

Page conseil Novembre